DERNIERE MINUTE

Egypte: l'opposition rejette l'appel au dialogue du président

Egypte: l'opposition rejette l'appel au dialogue du président
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une personne a été tuée ce lundi matin dans des affrontements entre policiers et manifestants au Caire. La veille, le chef de l’Etat décrétait l‘état d’urgence et un couvre-feu dans les provinces de Port-Saïd, Suez et Ismaïliya, après des heurts sanglants. Il a également appelé à un dialogue national. Il a fait à onze partis politiques la proposition de se réunir à 18h ce lundi pour tenter de mettre fin à cette nouvelle crise. La principale coalition de l’opposition a rejeté cet appel en le qualifiant de “façade”.

Parallèlement, le gouvernement égyptien a approuvé un projet de loi autorisant Morsi à demander à l’armée de participer au maintien de l’ordre.

Les heurts les plus meurtriers de ces derniers jours ont eu lieu à Port-Saïd où une marche a été organisée ce lundi. Près d’une quarantaine de personnes y ont péri après la condamnation à mort samedi de 21 supporters du club de football local Al-Masry. Des supporters impliqués dans des violences qui avaient fait 74 morts l’année dernière après un match.

Avec AFP et Reuters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.