DERNIERE MINUTE

Santa Maria: dernier adieu aux victimes de l'incendie

Santa Maria: dernier adieu aux victimes de l'incendie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les larmes, la douleur et la tristesse à Santa Maria au Brésil. Familles et amis sont venus dire un dernier adieu à leurs proches morts ce week-end dans l’incendie d’une discothèque.

Un dernier bilan des autorités fait état de plus de 230 morts et près de 120 blessés dont certains sont dans un état très grave.

La plupart des victimes étaient des étudiants,
âgés entre 18 et 30 ans.

“Beaucoup d’entre eux étaient d’anciens élèves de l‘établissement dans lequel j’enseigne. Ils nous manqueront toujours”, dit un professeur de l’Université de Santa Maria.

La soirée estudiantine a tourné au drame dans la discothèque “Kiss”. Le chanteur d’un groupe qui se produisait sur scène aurait allumé un petit feu de bengale qui aurait mis le feu au plafond.
Les victimes ont péri asphyxiées ou piétinées dans la cohue.

L’un des propriétaires de la discothèque Kiss à a été arrêté tout comme deux membres du groupe de musique qui se produisait au moment de la tragédie, selon la presse brésilienne.

La présidente du Brésil a écourté une visite au Chili pour regagner son pays après la tragédie et se rendre sur les lieux de la catastrophe.

Dilma Rousseff a proclamé un deuil national de trois jours en souvenir des victimes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.