DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Chasse aux islamistes et scènes de pillage à Gao

Chasse aux islamistes et scènes de pillage à Gao
Taille du texte Aa Aa

La traque aux islamistes se poursuit à Gao, cette grande ville du Nord du Mali tout juste libérée des djihadistes qui s’en étaient emparés au printemps dernier.

Vue la présence militaire française réduite, la sécurité y est assurée par de jeunes milices encadrées par les soldats maliens.

Livrés en pâture aux militaires maliens, les hommes en tenue traditionnelle – accusés d‘être “des terroristes” du Mujao – sont les premiers à faire les frais de cette “chasse aux sorcières”.

Plus à l’ouest, à Tombouctou, une foule hystérique
se dresse toujours au passage des blindés pendant que les boutiques des commerçants arabes continuent d‘être passées à sac.

Après 10 mois d’occupation et de terreur, les terroristes ont quitté la ville ce week-end, prenant soin, avant de plier bagage, d’incendier plusieurs bâtiments dont une importante bibliothèque.

Résultat, des milliers de manuscrits anciens d’une valeur inestimables partis en fumée : manuels d’astrologie, de droit, de sciences, ou encore de politique, jugés “impurs” par les islamistes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.