Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Pèlerinage tragique en Inde : des témoins accusent la violence policière

Pèlerinage tragique en Inde : des témoins accusent la violence policière
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le plus grand rassemblement religieux au monde est endeuillé. Au moins 36 personnes sont mortes dimanche soir en Inde, lors du pèlerinage de la Kumbh Mela. Le drame s’est produit à cause d’une bousculade, mais l’origine de celle-ci fait polémique. Selon les chemins de fer indiens, les balustrades d’un pont de la gare d’arrivée auraient cédé, mais des témoins accusent la police d’avoir créé la panique en chargeant la foule.

“Nous attendons ici depuis la nuit dernière, se plaint une Indienne. Les autorités n’ont rien prévu, rien organisé, et nous sommes restés assis sur la route pendant toute la nuit. Les forces de l’ordre sont là, mais elles ne font rien pour nous”. Le pèlerinage de la Kumbh Mela n’a lieu que tous les douze ans. Dimanche, ils étaient 30 millions – un record – à se baigner à la confluence de trois fleuves sacrés, dont le Gange, pour se laver de leurs péchés, comme l’enseigne la religion hindoue.