DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Scandale de la viande de cheval : des tests à l'échelle européenne

Scandale de la viande de cheval : des tests à l'échelle européenne
Taille du texte Aa Aa

Il y aura bien des tests à l‘échelle européenne. L’idée, lancée par la Commission, a reçu le feu vert des gouvernements. Premier volet : des tests ADN sur des plats censés contenir de la viande de boeuf. Il y en aura environ 2250 à travers l’Union, entre 10 et 150 selon les pays et leur taille. Objectif : vérifier l’ampleur de la fraude, quoi qu’on en ait déjà une vague idée.
Réunis à Bruxelles, les experts des Etats membres ont convenu que ces tests se feraient sur un mois et seraient étendus de deux mois si nécessaire. Les premiers résultats sont attendus mi-avril.
Le second volet de ce plan concerne la viande de cheval. Il s’agira là de vérifier si la viande commercialisée contient des résidus de phénylbutazone, un anti-inflammatoire qui la rend impropre à la consommation humaine. Un échantillon sera prélevé et testé toutes les 50 tonnes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.