Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Salon de l'Agriculture : Hollande pour une meilleure traçabilité

Salon de l'Agriculture : Hollande pour une meilleure traçabilité
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est le rendez-vous incontournable des présidents français : François Hollande a inauguré ce samedi matin à Paris le cinquantième salon de l’agriculture.

Une manifestation hantée cette année par le scandale de la viande de cheval étiquetée boeuf.

Aussi, entre deux dégustations, le locataire de l’Elysée a-t-il plaidé pour une meilleure traçabilité.

“Je veux que, à terme, il y ait un étiquetage obligatoire sur les viandes qui sont insérées, introduites dans les produits cuisinés,” a-t-il déclaré.

A l’heure actuelle, l’origine de la viande ne doit être spécifiée que pour la vente à la coupe. Cette branche n’est d’ailleurs pas affectée par le scandale, au contraire, comme l’explique Yves Berger, directeur général de Interbev, l’association interprofessionnelle du secteur.

“Par rapport à la filière viande, cette crise n’a pour l’instant pas eu d’impact, voire a peut-être même eu des impacts favorables, c’est à dire que le client revient à fabriquer lui-même son produit. Paradoxalement, actuellement, on enregistre plutôt, y compris pour la viande de cheval, des ventes à la hausse,” dit-il.

En attendant une directive européenne sur l‘étiquetage systématique, deux industriels français, Findus et Carrefour se sont engagés ce samedi à n’utiliser que du boeuf 100% français.