DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Italie : participation inférieure aux législatives de 2008

Italie : participation inférieure aux législatives de 2008
Taille du texte Aa Aa

Il fallait braver le froid et la neige ce dimanche dans le nord de l’Italie pour gagner les bureaux de vote.

A midi, le taux de participation national atteignait 15%, moins que les 16,5 % des dernières législatives en 2008. Les analystes redoutent une forte abstention.

Chez les votants, beaucoup d’incertitude, et d’anxiété.

“En ce moment, l’Italie a besoin d‘être bien gouvernée, sinon je pense qu’on va dans le mur,” commente une électrice.

“Je m’attends à de l’instabilité sur les deux prochaines années et à ce que les marchés réagissent négativement mardi,” estime un autre électeur.

“ Je ne sais pas. Non, non, non, non. je suis désolé mais aucun n’a la carrure,” conclut un vendeur de journaux.

La priorité des vainqueurs sera de réduire une dette publique astronomique de plus de 2.000 milliards d’euros – soit 126% du PIB italien. A ce jour, l’austérité a surtout entamé la confiance des Italiens en leurs dirigeants.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.