DERNIERE MINUTE

Guy Verhofstadt (ADLE): "Viktor Orban" se moque de nous"!

Guy Verhofstadt (ADLE): "Viktor Orban" se moque de nous"!
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Hongrie, les députés socialistes, le plus grand parti de l’opposition, ont beau avoir boycotté le vote, le Parlement hongrois, contrôlé par le parti conservateur Fidesz de Viktor Orban, a adopté ce lundi et sans trop de problèmes une nouvelle modification controversée de la Constitution.

L’amendement en question retire l’essentiel de ses compétences à la Cour constitutionnelle. L’Union européenne a vivement critiqué cette modification, à l’image du président de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE)

“Cette session plénière à Strasbourg ne peut pas se terminer sans une décision du Parlement sur ​​le cas de la Hongrie et sans aucune action de la Commission et du Conseil. Monsieur Orban se moque de nous!”, s’est insurgé Guy VERHOFSTADT.

Avant le vote, la Commission européenne avait pourtant appelé les dirigeants hongrois à respecter l’Etat de droit. Samedi, quelques milliers de personnes avaient même manifesté à Budapest à quelques pas du parlement contre la modification de la constitution qui prévoit notamment une définition jugée restrictive de la famille ou la possibilité d’expulser les SDF des lieux publics.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.