Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tokyo annonce une extraction de "la glace qui brûle"

Tokyo annonce une extraction de "la glace qui brûle"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Japon a annoncé aujourd’hui avoir réussi pour la première fois à extraire du gaz d’hydrates de méthane des fonds sous-marins. Et ce, au lendemain du deuxième anniversaire de la catastrophe de Fukushima, La tentative a été menée à Nankai Trough dans les eaux de la préfecture d’Atsumi. L’expérience consiste à provoquer une chute de pression pour récupérer le gaz, enfermé avec de l’eau sous forme cristallisée. “C’est la première extraction mondiale du gaz naturel d’hydrates de méthane dans la mer. J’espère que cela fournira au Japon des ressources naturelles d‘énergie”, a déclaré le ministre japonais de l’Economie Toshimitsu Motegi. Le Japon, qui est contraint d’importer 95% de son énergie, possèderait au large de sa côte sud de grandes quantités de cette ressource qui est également appelée “la glace qui brûle”. Certains soulignent que le pouvoir de gaz à effet de serre du méthane est 25 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone.

Avec AFP