DERNIERE MINUTE

Attentat meurtrier dans une mosquée à Damas sur fond d'enquête de l'Onu sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie

Attentat meurtrier dans une mosquée à Damas sur fond d'enquête de l'Onu sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une forte explosion a touché ce jeudi une mosquée du centre de Damas. Un dernier bilan fait état d’un quarantaine de victimes dont Mohammed al Bouti, l’un des principaux dignitaires religieux de Syrie.

Cet attentat intervient alors que les rebelles et l’armée syrienne s’accusent mutuellement d’attaques aux armes chimiques.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a d’ailleurs annoncé ce jeudi l’ouverture par l’ONU d’une enquête, “dès que possible”, sur des allégations selon lesquelles des armes chimiques ont été utilisées en Syrie.

Cette décision fait suite à une requête officielle présentée par les autorités syriennes.

Sur le terrain comme en témoignent des images amateur postées sur internet, les combats continuent à Damas et dans sa banlieue ainsi qu‘à Homs, cette ville du centre de la Syrie surnommée la “capitale de la révolution.”

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.