Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Bahreïn : la police continue sa répression des opposants

Bahreïn : la police continue sa répression des opposants
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le royaume de Bahreïn est toujours le théâtre de tensions politiques. Pour preuve, ces opérations de police ce dimanche. Des tirs de grenade en direction de groupes de femmes, présentées comme des militantes anti-régime.

L’opposition a déclenché il y a deux ans, un mouvement de protestation dans la foulée des révolutions arabes, afin de réclamer des réformes politiques. Mais la contestation a été réprimée par les autorités. Cela a été à nouveau le cas, ces dernières semaines, avec les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants.

Les tensions pourraient être grandissantes à l’approche du Grand Prix de Formule 1 de Bahrein, prévu dans trois semaines. Les opposants pourraient saisir l’impact médiatique de cet événement pour exprimer leur mécontentement.