Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les 17 valident le plan d'aide à Chypre

Les 17 valident le plan d'aide à Chypre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les ministres de finances de la zone euro sont réunis à Dublin pour deux jours et la rencontre s’annonce compliquée et dominée par le cas chypriote. Les 17 ont d’ores et déjà validé le plan d’aide de 10 milliards d’euros à Chypre. Nicosie ne devrait pas demander d’argent supplémentaire à ses partenaires comme le laissait entendre les déclarations du président Anastasiades, mais l’application du plan d’aide prévu

“nous attendons avec impatience le feu vert politique au programme prévu pour Chypre et nous sommes prêts à travailler pour la reprise, a expliqué Haris Georgiades, le ministre chypriote des finances.”

“Aurez vous besoin de plus d’argent ? on parle de 5 milliards et demi supplémentaires?”

“Nous avons un plan et nous devons le mettre en oeuvre”

A Dublin on s’en tiendra donc à ce qui était prévu – un montant jugé élevé – en échange d’un effort accru de la part de Nicosie.

“Le programme prévoit une aide de 10 milliards d’euros, comme prévu, a affirmé Jeroen Dijsselbloem, le président de l’Eurogroupe. Les autres éléments du plan seront financés par la taxe sur les dépôts bancaires, les privatisations et d’autre choses encore déjà prévues, donc il n’y a pas de surprise là”
Reste désormais aux parlements nationaux à voter ce plan d’aide à Chypre.
La situation économique de Chypre s’est encore dégradée sur fond de recession depuis le début des négociations avec ses partenaires européens. Celle de la Slovénie les inquiète aussi désormais mais les ministres ne devraient pas l‘évoquer à Dublin.