DERNIERE MINUTE

Après Lagardère, Daimler se désengage de EADS

Après Lagardère, Daimler se désengage de EADS
Taille du texte Aa Aa

A l’instar du groupe français de médias Lagardère, Daimler a annoncé la vente de la participation qui lui restait dans EADS le groupe européen d’aéronautique et de défense, c’est à dire 7,5% du capital, pour la somme de 2,2 milliards d’euros. EADS, comme il l’avait fait auprès de Lagardère et de l’Etat français, a racheté au passage 1,6% de ses propres actions au groupe allemand pour 600 millions d’euros.
Désormais, la puissance publique : les Etats français et allemand 12% chacun et l’Etat espagnol 4% du capital, détiendra 28% d’EADS. Le flottant passera de 50 à 72% du capital du groupe européen.
Mercredi, sur Euronext, le titre EADS progressait de 4% en cours de séance, les investisseurs saluant la levée totale des incertitudes sur l‘évolution de l’actionnariat du groupe.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.