Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn sous haute tension

Le Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn sous haute tension
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des milliers de manifestants ont protesté ce vendredi contre la tenue de cet évènement. Ils ont battu le pavé à l’appel de l’opposition chiite. Cette dernière entend profiter de la course pour faire entendre ses revendications de réformes démocratiques, dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite gouverné par la dynastie sunnite des Al Khalifa.

Depuis plusieurs jours et comme l’an dernier, Manama, la capitale de Bahreïn, est donc émaillée de manifestations. Ce vendredi de vifs affrontements ont opposé la police à des manifestants sans faire de victimes.

La nuit précédente, des groupes de jeunes masqués avaient coupé des routes à l’aide de pneus enflammés, mais sans entraver l’accès au circuit de Sakhir autour duquel la police a été déployée en force.