DERNIERE MINUTE

Détention provisoire prolongée de 14 jours pour Pervez Musharraf

Détention provisoire prolongée de 14 jours pour Pervez Musharraf
Taille du texte Aa Aa

L’ex-président pakistanais comparaissait ce samedi devant la justice de son pays pour avoir renvoyé illégalement des juges et les avoir maintenus en résidence surveillée avec leur famille pendant six mois lorsqu’il était au pouvoir.

Pervez Musharraf est arrivé au tribunal en véhicule blindé. Il est entré dans le bâtiment sous la protection de dizaines de gardes et sous les huées de centaines d’avocats.

“Dehors, Musharraf, dehors!”, “sois maudit pour le reste des temps”, scandaient notamment les manifestants. Hormis quelques bousculades, aucun incident notable n’est à déplorer.

Outre l’affaire des juges, des avocats pakistanais tentent aussi de convaincre la Cour suprême de juger Pervez Musharraf pour “haute trahison”, pour avoir imposé l’état d’urgence en 2007. Ce crime est passible de la peine de mort ou de la prison à perpétuité au Pakistan.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.