DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une filiale de Ralph Lauren accusée de corruption en Argentine

Une filiale de Ralph Lauren accusée de corruption en Argentine
Taille du texte Aa Aa

L’Argentine a décidé de suspendre les activités commerciales de la société américaine de prêt à porter Ralph Lauren, accusé de corruption dans ce pays : trois agents des douanes ont également été suspendus dans ce pays et une enquête a été ouverte. Quand au groupe Ralph Lauren, il va payer 1 million deux cent mille euros d’amende à l’administration américaine pour mettre fin à une enquête pénale et civile sur des soupçons de pots-de-vin concernant une de ses filiales en Argentine.
La société qui a coopéré à l’enquête, affirme le ministère américain de la Justice, a bénéficié de la clémence des autorités.