DERNIERE MINUTE

Draghi : la croissance d'accord mais il ne faut pas relâcher les efforts budgétaires

Draghi : la croissance d'accord mais il ne faut pas relâcher les efforts budgétaires
Taille du texte Aa Aa

Lors d’un discours prononcé à Rome dans l’enceinte de la prestigieuse Université économique Luiss, le Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a appelé les pays de la zone euro à garder la maîtrise de leurs finances publiques et plus particulièrement les plus endettés d’entre eux qui “ne doivent pas chercher à relancer la croissance en tournant le dos aux efforts budgétaires”.

“Dans ce contexte d’austérité, la lutte pour arriver à des décisions communes a eu un impact négatif sur les sentiments du marché. Mais désormais nous sommes arrivés à un point – a ajouté Mario Draghi – oú l’Union monétaire, pour survivre, a besoin d’un pacte de croissance parallèlement au pacte fiscal bien connu”.

“Une croissance durable est impossible sans des finances saines”, a également affirmé Mario Draghi, faisant référence à son pays natal dont la dette publique représente 130% du Produit intérieur brut.
La Banque centrale européenne a réduit jeudi dernier son principal taux d’intérêt directeur à 0,5% à un plus bas historique et son Président a assuré lundi à Rome qu’elle était prête à agir encore.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.