Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Kenya : perpétuité pour deux terroristes iraniens présumés

Kenya : perpétuité pour deux terroristes iraniens présumés
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au Kenya, ces deux hommes ont été condamnés à la prison à vie. Ils sont Iraniens, et étaient jugés à Nairobi pour possession d’explosif en vue de commettre des attentats au Kenya, des attentats contre des intérêts notamment israéliens et américains… Les deux hommes, la cinquantaine, avaient été arrêtés il y a un an et la police avait découvert 15 kg d’un puissant explosif militaire, cachés dans un golf de Mombasa.

“La condamnation est injuste, erronée et scandaleuse et c’est une injustice envers nos clients”, a réagi leur avocat, qui va faire appel.

Le Kenya a connu des attaques contre des intérêts étrangers dans le passé : en 2002, al Qaìda revendiquait un attentat-suicide contre un hôtel fréquenté par des touristes israéliens, il avait fait 15 morts.

OKKenya : perpétuité pour deux terroristes iraniens présumés

Au Kenya, ces deux hommes ont été condamnés à la prison à vie. Ils sont Iraniens, et étaient jugés à Nairobi pour possession d’explosif en vue de commettre des attentats au Kenya, des attentats contre des intérêts notamment israéliens et américains… Les deux hommes, la cinquantaine, avaient été arrêtés il y a un an et la police avait découvert 15 kg d’un puissant explosif militaire, cachés dans un golf de Mombasa.

“La condamnation est injuste, erronée et scandaleuse et c’est une injustice envers nos clients”, a réagi leur avocat, qui va faire appel.

Le Kenya a connu des attaques contre des intérêts étrangers dans le passé : en 2002, al Qaìda revendiquait un attentat-suicide contre un hôtel fréquenté par des touristes israéliens, il avait fait 15 morts.