DERNIERE MINUTE

Les Italiens désenchantés boudent les municipales

Les Italiens désenchantés boudent les municipales
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les électeurs sont appellés depuis hier à un second tour pour élire leurs maires, mais la participation est en chute libre.

Seule raison de vibrer un peu, la situation à Rome : le maire sortant, l’ex-néofasciste Gianni Alemanno, du parti de Silvio Berlusconi, est en ballotage défavorable.

Face à lui Ignazio Marino, candidat du Parti démocrate, à gauche. L’actuel chef du gouvernement Enrico Letta est issu de ce parti démocrate.

A noter enfin que le premier tour de ces municipales, fin mai, a donné un coup d’arrêt au mouvement “Cinq Etoiles” de Beppe Grillo, qui avait jusqu’ici le vent en poupe.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.