Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel, l'UMP "dans le rouge"

Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel, l'UMP "dans le rouge"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’ancien président français l’a annoncé quelques heures après la décision de la haute juridiction de rejeter ses comptes de campagne pour la présidentielle 2012. Nicolas Sarkozy se justifie par le besoin de “retrouver sa liberté de parole”.

La décision – inédite – du Conseil prive l’ex-candidat UMP du remboursement de dix millions d’euros, l’oblige à rembourser plus de 500.000 euros au Trésor Public, et met son parti dans une situation financière extrêmement délicate.

Jean-François Copé, le patron de l’UMP, a annoncé le lancement d’une grande quête nationale pour renflouer les caisses du principal parti d’opposition.