Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy: "Si je devais revenir, je vous préviendrai!"

Nicolas Sarkozy: "Si je devais revenir, je vous préviendrai!"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis six ans, Nicolas Sarkozy s’est rendu au siège de l’UMP pour une réunion extraordinaire du bureau politique.
Acclamé par une centaine de partisans dans une ambiance de meeting, l’ancien président français est venu apporter son soutien au parti après l’invalidation de ses comptes de campagne par le Conseil constitutionnel.

Outre la cinquantaine de membres du bureau politique de l’UMP, étaient aussi invités les parlementaires et les cadres.

Et Nicolas Sarkozy de préciser devant ses troupes en préambule de son allocution que cette visite n‘était en aucun cas une “rentrée politique”. Crise économique, financière et politique, sa prise de parole a ensuite rapidement viré au discours de politique générale,
avant un retour à l’essentiel et cette conclusion de Nicolas Sarkozy: “Si je devais revenir, je vous préviendrai!”, a-t-il lancé.