DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bangladesh : 90 ans de prison pour l'ex-chef du Jamaat-e-Islami

Bangladesh : 90 ans de prison pour l'ex-chef du Jamaat-e-Islami
Taille du texte Aa Aa

Au Bangladesh, le “Tribunal international des crimes” de Dacca a prononcé une nouvelle peine. Ghulam Azam, ancien leader du Jamaat-e-Islami, a été condamné à 90 années d’emprisonnement pour avoir été l’instigateur d’atrocités commises par les milices pro-Pakistan pendant la guerre d’indépendance du Bangladesh en 1971. Un conflit qui a fait trois millions de morts selon le gouvernement bangladais.

Etant âgé de 90 ans, Ghulam Azam échappe à la peine de mort. C’est pourtant ce que réclamait une partie de l’opinion publique. Les partisans du Jamaat-e-Islami, le plus grand parti islamiste au Bangladesh, ne sont évidemment pas satisfaits non plus. Pour eux ce tribunal spécial – qui n’est pas reconnu par les Nations Unies – est un tribunal politique. Ils manifestent régulièrement et parfois violemment. Ainsi 150 personnes ont été tuées depuis la première condamnation prononcée en janvier dernier.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.