Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Chine : quatre cadres de GlaxoSmithKline arrêtés pour corruption

Chine : quatre cadres de GlaxoSmithKline arrêtés pour corruption
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La police chinoise a arrêté quatre cadres supérieurs du groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline en Chine, soupçonnés notamment de corruption, c’est ce qu’affirment les médias officiels chinois.

La nationalité des quatre cadres cités n’a pas été précisée mais les quatre noms ont une consonance chinoise.

GSK aurait abondamment versé des pot-de-vin à des fonctionnaires du gouvernement, des hôpitaux et des médecins au cours des dernières années pour promouvoir ses produits.

Selon le quotidien Les Nouvelles de Pékin, au moins un des quatre cadres de GSK a également bénéficié de prestations sexuelles dans ce que la loi chinoise appelle “corruption à caractère sexuel”.