DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Égypte : Derrière les barricades des islamistes

Égypte : Derrière les barricades des islamistes
Taille du texte Aa Aa

Place Rabia al Adawiyya, au Caire, l’un des deux campements installés par les partisans de Mohamed Morsi dans la capitale égyptienne. Les islamistes, le plus souvent affiliés aux Frères musulmans, refusent de partir d’ici ou de leur autre bastion, la place Al-Nahda ; et ce malgré les menaces du gouvernement qui pourrait intervenir dès ce soir pour les déloger. Ils appellent même à un rassemblement massif ce vendredi pour exiger le retour du président destitué par un coup d‘État militaire.

Euronews a pu entrer dans ce camp. À la veille du rassemblement, tout semble désert. L’endroit a été déblayé pour faciliter l’accès éventuel à des ambulances. Un peu partout s’accumulent pneus et pierres pour monter des barricades de fortune.

Les affrontements entre pro-Morsi et forces de l’ordre ont déjà fait près de 300 morts en moins d’un mois. Et alors que la polarisation du pays s’aggrave, la communauté internationale multiplie les appels à la retenue.

“Déterminés à survivre et prêts à se battre, tel est le message qu’envoient les manifestants de la place Rabia al Adawiyya. Le ministère de l’Intérieur s’apprête à briser le sit-in, officiellement pour des raisons de sécurité. Les Égyptiens craignent une confrontation sanglante”, conclu notre correspondant sur place, Mohammed Shaikhibrahim.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.