Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'ex-parrain de Boston condamné à 83 ans pour meurtres

L'ex-parrain de Boston condamné à 83 ans pour meurtres
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il a longtemps été l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI. A 83 ans, il vient d‘être reconnu coupable par un jury du massachussets de 11 des 19 meurtres pour lesquels il était jugé, mais aussi Bulger a aussi de 31 chefs d’accusation sur 32, dont extorsion, blanchiment d’argent ou trafic d’armes.

James Bulger a fait ses armes dans le crime organisé à 14 ans. Il deviendra le parrain de la pègre des années 70 et 80, à Boston. Après 16 ans de cavale, il est arrêté en 2011 à Santa Monica en Californie, où il vivait sous un faux nom avec sa compagne.

L’homme, mutique, a qualifié son procès de “farce”, au préxtexte qu’on l’empêchait de donner sa version des faits.

A l’extérieur de la cour, Patricia Donahue, femme d’une victime, exprime son soulagement à l’issue du verdict :

“J‘étais un peu nerveuse, j’entendais “non prouvé”, “non prouvé”, donc quand le cas de mon mari est arrivé et qu’il a été reconnu coupable, je n’ai pas pu retenir mon émotion.”

Le patron du “gang de Winter Hill” a notamment inspiré le personnage de Jack Nicholson dans le film “Les Infiltrés” de Martin Scorcese

Le réalisateur y explorera sa collaboration avec les autorités : Bulger était l’informateur du FBI, il a permis de faire tomber les gangs rivaux de Boston, au premier rang desquels, la mafia italienne.