DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Philippines: sixième jour consécutif de violence à Zamboanga

Philippines: sixième jour consécutif de violence à Zamboanga
Taille du texte Aa Aa

Les violences se poursuivent à Zamboanga dans le sud des Philippines.

Les séparatistes musulmans ont lancé une vaste offensive il y a une semaine, et les combats avec l’armée régulière n’ont cessé de s’intensifier.

Les insurgés sont des dissidents du Front de libération nationale moro (FLNM). Ils n’hésiteraient pas à se servir de la population comme boucliers humains. Le FLNM négocie actuellement un accord de paix avec Manille.

Le président philippin Aquino s’est rendu à Zambaonga pour superviser lui-même les opérations militaires.
“Les problèmes s’amenuisent. Il y aura encore des combats mais le plan des rebelles a failli et je vous garanti que cela ne changera pas. Nous allons mettre fin à cette crise le plus rapidement possible”.

En six jours les affrontements ont fait au moins 53 morts et de très nombreux blessés. Des centaines d’habitations ont été détruites, un hôpital a été incendié. Un cessez-le-feu conclu hier soir n’a tenu que quelques heures. Plus de 60.000 personnes ont fui les zones de combat. Des camps de réfugiés précaires ont vu le jour.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.