Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nouvelles tensions à la frontière turco-syrienne

Nouvelles tensions à la frontière turco-syrienne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au moins sept personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée, survenu au point de passage de Bab al Hawa. L’attaque a eu lieu du côté syrien dans une zone contrôlée par les insurgés. Elle pourrait avoir été commanditée par l’armée de Bachar al-Assad ou par une unité de la rébellion, qui fait face à des tensions internes grandissantes.

C’est également dans cette région frontalière que l’armée turque a abattu lundi un hélicoptère des forces syriennes. La Turquie affirme que l’appareil a pénétré son espace aérien et n’a pas répondu aux avertissements.

Cet incident fait craindre une escalade de violence entre les deux pays. Interrogé par notre correspondant à Istanbul, Atilla Sandikli, du centre de recherche Bilgesam, se montre plus nuancé : “Le grand public peut avoir le sentiment que cela va dégénérer en un conflit plus vaste. Mais je ne m’attends pas à des représailles de la Syrie. Cette violation de la frontière sera probablement examinée à l’Otan qui va avertir la Syrie et lui demander que ça ne se répète pas.”

Les deux pilotes de l’hélicoptère ont réussi à s‘éjecter. Le premier aurait été abattu par les rebelles, l’autre capturé. Selon Damas, l’appareil était en mission de reconnaissance pour surveiller l’infiltration de terroristes à travers la frontière.