DERNIERE MINUTE

Les néonazis grecs de retour dans les rues d'Athènes

Les néonazis grecs de retour dans les rues d'Athènes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Grèce, des centaines de partisans du parti néonazi Aube dorée ont manifesté contre l’inculpation de leurs chefs.
Ils ont scandé des slogans hostiles au Premier ministre.

C’est leur première démonstration de force depuis la vague d’arrestations lancée en septembre après le meurtre d’un rappeur antifasciste par un membre du parti.

Leur leader et cinq autres députés, soit un tiers des 18 élus du groupe parlementaire ont été inculpés depuis septembre. Ils risquent de dix à vingt ans de prison. Le Parlement a aussi suspendu l’aid de l’Etat à ce parti devenu la troisième force politique du pays.

Non loin de là se trouvaient des centaines de manifestants d’extrême-gauche antifascistes. Ils n’ont pas pu atteindre l’autre rassemblement car la police anti-émeutes avait garé des véhicules en travers des avenues pour faire barrage.

Depuis le meurtre du rappeur, le soutien au parti Aube dorée a chuté d’un tiers dans les sondages.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.