DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Liban: violences interconfessionnelles à Tripoli, l'armée se déploie

Liban: violences interconfessionnelles à Tripoli, l'armée se déploie
Taille du texte Aa Aa

Au Liban, l’armée s’est déployée ce lundi à Tripoli, dans le nord du pays, pour tenter d’enrayer les violences inter-communautaires. Des violences qui ont déjà fait une quinzaine de morts en une semaine.

Les combats opposent des hommes armés, les uns habitant un quartier à majorité sunnite, les autres un quartier à majorité alaouite.

Le clivage s’est aggravé depuis le début de la guerre en Syrie voisine. D’une zone à l’autre de la ville, on s’accuse de soutenir soit les insurgés, soit le régime de Bachar al-Assad.

Les affrontements sont sporadiques, mais ils se sont intensifiés à l’occasion d’une interview télévisée du président syrien, la semaine dernière.

Les soldats libanais s’efforcent de neutraliser les tireurs embusqués.

Un habitant de Tripoli raconte à l’AFP: “c’est la 18ème fois depuis 2008 que l’armée se déploie. Dans quelques jours, les soldats repartiront”. Et de conclure, désabusé : “il n’y a pas de solution”.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.