DERNIERE MINUTE

Opération périlleuse pour Tepco à Fukushima

Opération périlleuse pour Tepco à Fukushima
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est une opération très risquée que s’apprête à lancer Tepco à la centrale accidentée de Fukushima, au Japon. L’opérateur du site nucléaire doit en effet retirer, à l’aide d’une grue, des centaines d’assemblages de combustible usés, de la piscine du réacteur numéro 4, qui avait subi de graves dégâts après le tsunami de 2011.

L’opération ne devrait toutefois pas commencer avant la mi-novembre. L’Autorité nucléaire japonaise a en effet exigé de nouveaux tests, à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. Les barres de combustible doivent être placées dans des caissons hermétiques, puis déposées dans une autre piscine de stockage sécurisée.

Autour de Fukushima, la zone ressemble toujours à un no man’s Land. 160 000 habitants ont dû quitter la région après le tsunami. Mais l’un d’eux est resté. Keigo Sakamoto ne voulait pas abandonner le refuge pour animaux, qu’il avait lancé il y a une dizaines d’années. Des dizaines de bêtes sont mortes de faim, après la catastrophe, mais, Keigo lui, n’a jamais abdiqué.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.