DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Fed réduit son aide, Wall Street applaudit

La Fed réduit son aide, Wall Street applaudit
Taille du texte Aa Aa

La Fed, la banque centrale des Etats-Unis réduit son soutien monétaire à l‘économie, car la conjoncture s’améliore dans le pays. A l’issue de deux jours de réunion la Fed a indiqué qu’elle réduisait de 85 à 75 milliards de dollars le montant de ses rachats d’actifs mensuels, auxquels elle procède depuis janvier pour desserrer l‘étau du crédit et soutenir l’activité.

“Les actions de notre politique, a déclaré Ben Bernanke, reflètent une chose : l‘économie continue de faire des progrès mais la situation est encore loin d‘être normale”.

Guettée avec fébrilité par les marchés accros à “l’argent facile”, cette décision constitue une relative surprise pour une majorité d‘économistes et d’analystes qui s’attendaient encore à un statu quo.

«La Réserve fédérale a retrouvé ses racines, rappelle Ben Bernanke, la Fed a été créée pour stabiliser le système financier en temps de panique et nous l’avons fait.”

Wall Street s’est envolée à de nouveaux sommets, réagissant positivement à l’annonce de la Fed de diminuer le montant des rachats d’actifs.

Avant de quitter la présidence de la Fed, fin janvier, Ben Bernanke aura en tout cas commencé à réduire le champ d’intervention de la banque centrale américaine.