DERNIERE MINUTE

Scandale de Lampedusa : Bruxelles s'indigne et menace Rome de sanctions

Scandale de Lampedusa : Bruxelles s'indigne et menace Rome de sanctions
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Attention, ces images peuvent choquer. Le traitement infligé aux migrants à leur arrivée dans le centre d’accueil de Lampedusa suscite l’indignation en Italie et en Europe.

On y voit les clandestins dénudés se faire asperger en public d’un produit contre la gale. Cette vidéo a été transmise à la télévision publique italienne par un réfugié syrien hébergé depuis 65 jours dans ce camp, prévu pour des séjours de 48 heures maximum.

A Bruxelles, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cecilia Malmström, a qualifié ces images d’“épouvantables et inacceptables.” Par la voix de son porte-parole, Michele Cercone, elle a menacé Rome de sanctions.

“Une enquête est en cours en Italie pour désigner les responsables. Dans la mesure où nous venons d’affecter des fonds à l’urgence migratoire, nous voulons des résultats concrets, y compris de meilleures conditions dans tous les centres de rétention. Sinon, nous serons dans l’obligation d’utiliser tous les instruments à notre disposition, y compris la procédure d’infraction (contre l’Italie),” a-t-il déclaré.

Plus de 14.000 migrants ont débarqué à Lampedusa cette année. Prévu pour accueillir 381 personnes, le centre en héberge actuellement près de 500.

L’immigration clandestine est en tête de l’agenda du sommet européen ce jeudi et vendredi à Bruxelles.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.