Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les violences s'intensifient en Centrafrique à l'approche de la présidentielle

Les violences s'intensifient en Centrafrique à l'approche de la présidentielle
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Plusieurs localités de province sont à feu et à sang à l’avant-veille du scrutin. L’armée française et les soldats de l’Union africaine peinent à sécuriser le pays plongé dans un conflit intercommunautaire depuis que les ex-rebelles Séléka ont pris le pouvoir en mars 2013.

Quelque 4 400 hommes de la Misca (Mission internationale de soutien à la Centrafrique) et 1 600 soldats français de l’opération Sangaris tentent de rétablir l’ordre en Centrafrique. Insuffisant selon Bangui. Le Rwanda a décidé d’envoyer 800 hommes supplémentaires et l’Union européenne promet de mobiliser des centaines de soldats. Les 28 se réunissent lundi pour en débattre