DERNIERE MINUTE

Un robot pour détecter l'autisme

Un robot pour détecter l'autisme
Taille du texte Aa Aa

Il existe de nombreux projets à travers le monde pour aider les enfants autistes avec des robots, en voici un à Zagreb , en Croatie. Un groupe de chercheurs de l’université locale a créé «René» , un robot humanoïde équipé d’une caméra, de micro et de haut-parleurs. Son but c’est de diagnostiquer le syndrome très rapidement. René enregistre la voix de l’enfant et étudie ses comportements.

Maja Cepanec est chercheuse à l’université de Zagreb : “L’objectif principal du projet est d‘élaborer un protocole de diagnostic d’autisme robotisé, le clinicien et le robot font l‘évaluation ensemble, comme une équipe robot-humain, ils font le diagnostic des troubles du spectre autistique. Il est prévu de faire ce genre de protocole sur les enfants atteints d’autisme et sur ​​d’autres enfants parce que nous voulons nous assurer que nous saisissons les bons comportements et que nous faisons le type d’analyse qui sépare ces deux groupes d’enfants “ .

Les informaticiens ont adapté le logiciel du robot aux réactions des enfants. René donne des stimuli simples, standardisés répétitifs, qui aident l’enfant à se concentrer sur un seul message clair, sans toutes les variables qui caractérisent l’homme et peuvent confondre les enfants autistes. Marija est la mère d’un enfant autiste : “Filip a effectivement regardé le robot avec concentration, ce qui n’est pas son comportement habituel. D’habitude il court et son sa concentration ne dure que généralement que quelques secondes . Mais quand il a vu le robot, il a regardé , il s’est assis et il était très intéressé . “

Les chercheurs précisent que l’idée derrière cette technologie n’est pas de remplacer le médecin, mais d’aider le clinicien à recueillir des données et à coder le comportement des enfants.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.