Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Russie : les manifestants anti-Poutine jugés coupables

Russie : les manifestants anti-Poutine jugés coupables
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La justice russe a reconnu coupable les huit personnes accusées de violences pendant une manifestation à la veille de l’investiture de Vladimir Poutine en mai 2012.

Ces poursuites sont jugées comme emblématiques de la répression du Kremlin par ses opposants.

Peu avant le début de l’audience, un millier de personnes s‘étaient rassemblées devant le tribunal pour soutenir les prévenus, criant “Liberté”. Parmi elles, les deux jeunes femmes du groupe contestataire Pussy Riot récemment libérées de prison, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, ainsi que l’opposant Alexeï Navalny. Ils n’ont pas été autorisés à entrer dans le bâtiment, bouclé par un cordon de sécurité.

200 personnes ont été interpellées lors de ce rassemblement selon le porte-parole de la police.

Le parquet russe a requis entre cinq et six ans de détention. Les peines de prison seront annoncées d’ici la fin de la journée.

Les opposants dont certains sont en prison depuis plus d’un an, sont poursuivis pour avoir participé à des “troubles massifs” et pour “violences envers les forces de l’ordre”. Il n’y a eu pourtant ni morts ni blessés graves ni coups de feu ou incendie volontaire au cours de cette manifestation intervenue pour dénoncer les fraudes électorales lors du retour de Vladimir Poutine au pouvoir en 2012.

L’opposition avait appelé dès ce matin à un rassemblement dans la journée sur la place du Manège, située près du Kremlin à Moscou.