DERNIERE MINUTE

L'Ouganda durcit la répression contre les homosexuels

L'Ouganda durcit la répression contre les homosexuels
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Aimer un individu du même sexe est impossible en Ouganda. Le président Yoweri Museveni, chrétien évangélique à la piété affichée, a promulgué une loi qui durcit la répression contre les gays et lesbiennes : ils étaient déjà passibles de la prison à vie, la nouvelle loi interdit toute “promotion” de l’homosexualité et oblige à dénoncer quiconque affiche ouvertement son homosexualité.
Binyavanga Wainaina est un écrivain kenyan, dont la mère est née en Ouganda. Après plusieurs lois promulgués par des pays d’Afrique, il a révélé son homosexualité : “En ce qui concerne Museveni, l’ennui est qu’il peut créer un problème local à un moment où le sujet fait l’actualité au niveau mondial, et son peuple peut s’unir autour de lui et il peut paraître plus fort. Ils ont créé ce truc à des fins politiques, et ils vont l’utiliser à des fins politiques.”

Pour le président ougandais, l’homosexualité est suscitée par des “groupes” occidentaux. Plusieurs pays d’ailleurs ont réagi : l’allié américain menace de revoir ses relations, Norvège, Danemark et Pays-Bas ont annoncé la suspension de leur aide financière.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.