DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Venezuela accuse John Kerry d'encourager les manifestations

Le Venezuela accuse John Kerry d'encourager les manifestations
Taille du texte Aa Aa

Pas de répit pour le gouvernement au Venezuela où le mouvement de protestation se poursuivait hier. Un gouvernement qui a même accusé le secrétaire d‘État américain John Kerry d’encourager ces manifestations et l’a traité “d’assassin du peuple vénézuélien”. D’abord centré sur l’insécurité et la criminalité, le mouvement, lancé au début du mois de février, a ensuite aussi ciblé la situation économique du pays qui connaît de fréquentes pénuries et l’inflation la plus élevée d’Amérique latine.

Vingt-huit personnes ont perdu la vie pendant ou en marge des manifestations. Deux d’entre elles, tuées mercredi à Valencia dans le nord ont été enterrées hier.

Ces violences ont également fait 400 blessés.

Le président colombien s’est dit disposé à jouer un rôle de médiateur au Venezuela.

Avec AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.