Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Jakub Bartczak, le prêtre hip-hop polonais

Jakub Bartczak, le prêtre hip-hop polonais
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

D’un côté le chanteur hip-hop, de l’autre le prêtre. Un personnage à double-face, incarné par Jakub Bartczak. A travers la musique, ce jeune prêtre polonais espère combler le fossé qui sépare les jeunes et l‘Église.

‘‘Un prêtre a l’air sérieux, donc les jeunes ont peur de l’approcher’‘, explique Jakub Bartczak. ‘‘Mais grâce au hip-hop, c’est plus facile parce qu’on a des points communs. Ce qui est surprenant, même si je l’ai toujours su, eh bien c’est que beaucoup de personnes, qui aiment le hip-hop, sont des gens sérieux.’‘

Les jeunes peuvent s’identifier à ce jeune prêtre qui a grandi, comme beaucoup d’entre eux, dans l’une des barres d’immeubles de Wroclaw, la quatrième ville de Pologne.

Jakub Bartczak a mis la Bible au centre de sa chanson : ‘‘Je veux inviter les gens à croire. Souvent les jeunes sont très occupés, ils recherchent un sens à leur vie. Ils n’ont pas le temps, et peut-être même pas l’opportunité de s’interroger sur Dieu. J’aimerais leur rappeler qu’ils peuvent faire le premier pas. Ma musique n’a pas une grande-portée, mais elle peut inciter les gens à faire ce premier pas.’‘

Autour de Jakub Bartczak, les jeunes qui participent au clip évoquent le courage du prêtre. ‘‘De nos jours, c’est difficile de croire, mais le hip-hop a toujours été fait pour les gens courageux’‘, souligne Piotr. ‘‘Ils doivent toujours avoir le courage de parler. Peu importe de quoi : de religion, ou alors de la vie dans les barres d’immeubles. Il n’y a pas de place pour les gens faibles dans la musique hip-hop.’‘

Le clip ‘‘Holy Bible’‘ est un succès sur Internet puisqu’il a déjà franchi la barre des 800 000 clics sur Youtube.