DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Opération réconciliation à Bangui

Opération réconciliation à Bangui
Taille du texte Aa Aa

Depuis un an, la Centrafrique est livrée à l’anarchie et aux violences entre chrétiens et musulmans. A Bangui, le déploiement de soldats français de l’opération Sangaris ne suffit pas à ramener la paix. Les tensions sont vives. Dans le quartier PK5, les soldats sont accusés de ne pas assez intervenir.
Une ONG a lancé un projet d’assainissement pour tenter d’aller vers une réconciliation de la population.

“Depuis deux mois, OIM a lancé un projet d’assainissement qui nécessite beaucoup de mains d’oeuvres. Et le but est d’abord de rassembler les gens, parce qu’il y a toujours des chrétiens et des musulmans qui vivent dans ce quartier, nous recherchons la cohésion sociale”, explique le chef de projet d’OIM, Mecson Wadaye.

Une centaine de jeunes participe à ce projet, ils viennent d’horizons divers, de communautés religieuses différentes.
Au début, il y a eu quelques problèmes mais plus maintenant.

L’affrontement des milices chrétiennes et musulmanes en Centrafrique a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Les massacres qu’elles ont commis ont poussé les
Français à intervenir. Ils vont être suivis par des forces européennes à la fin du mois et par 12 000 casques bleus en septembre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.