Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Législatives en Afrique du Sud, l'ANC crédité d'une très large victoire

Législatives en Afrique du Sud, l'ANC crédité d'une très large victoire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La nation arc-en-ciel est appelée aujourd’hui aux urnes, pour renouveler ses députés, qui eux-même désigneront leur président.

L’ANC caracole en tête des sondages. Si le parti a déçu depuis la victoire de Mandela en 1994, il domine la scène politique, et recueillerait plus de 60% des suffrages.

A 72 ans, son candidat Jacob Zuma, est donc le grand favori de ces élections.
Son mandat a été marqué par une série de scandales mais aussi par une amélioration des conditions de vie, en termes d’accès à l’eau, à l‘électricité, au logement. En matière de santé, la lutte contre le paludisme s’est avérée efficace, en revanche, l’ANC n’a pas réussi à enrayer le fléau du sida. Un Sud-Africain sur huit est séropositif.

Principal adversaire de l’ANC, l’Alliance démocratique est créditée d’environ 20% des suffrages.
Sa chef, Helène Zille, veut croire à un désaveu dans les urnes du Congrès national africain. Elle a notamment fait campagne contre la corruption, mais l’image de “parti des blancs” lui colle à la peau.

Surfant sur la montée d’un mécontentement au sein de la population noire, Julius Malema, un ancien de l’ANC, défend quant à lui la nationalisation des mines et la gratuité de l‘école… Là où le chômage des jeunes frôle les 40%.

La société sudafricaine reste inégalitaire, les blancs gagnant en moyenne six fois plus que les noirs.