DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

De l'alcool frelaté à l'origine d'au moins 63 décès au Kenya

De l'alcool frelaté à l'origine d'au moins 63 décès au Kenya
Taille du texte Aa Aa

Depuis lundi, l’hôpital d’Embu, à 130 km de Nairobi, accueillent des hommes et des femmes se tordant de douleur, certains sont devenus aveugles. Soixante-dix personnes sont actuellement hospitalisées. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine et la composition de l’alcool consommé.

La consommation d’alcool artisanal à base de maïs ou de sorgho fermenté vendu illégalement est très répandu au Kenya surtout dans les quartiers pauvres. Certains producteurs y ajoutent parfois du méthanol ou d’autres produits toxiques pour augmenter le taux d’alcool.

Avec AFP et Reuters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.