Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Drame de Soma : violences à Istanbul et Ankara

Drame de Soma : violences à Istanbul et Ankara
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À Istanbul, des centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville pour demander à leur tour la démission du Premier ministre et de son gouvernement, qu’ils tiennent pour responsables de la tragédie de Soma. La police anti-émeute a repoussé les protestataires à coups de canons à eau, de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.

Le rassemblement a réuni les quatre principaux syndicats, qui n’ont pas hésité à qualifier de ‘‘meurtre’‘ le drame survenu à la mine de Soma. Ils appellent à une grève générale aujourd’hui et demandent aux grévistes de se vêtir de noir, en hommage aux mineurs disparus.

Ces récents évènements pourraient relancer la fronde anti-gouvernementale qui avait fait rage l‘été dernier à Istanbul et dans d’autres villes de Turquie.

La capitale Ankara a également été le théâtre mercredi de manifestations et de violences. Des étudiants ont défilé en direction du ministère de l‘Énergie avant d‘être repoussés par la police.