DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie bientôt libérée ?

La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie bientôt libérée ?
Taille du texte Aa Aa

Le Soudan serait prêt à libérer une chrétienne de 27 ans condamnée à la peine de mort pour avoir refusé d’abjurer sa foi.

C’est pour avoir épousé un chrétien et refusé de revenir à la religion musulmane que cette Soudanaise de 27 ans avait été condamnée à la peine de mort et à 100 coups de fouets, le 15 mai dernier.

Une affaire qui a provoqué un tollé international, d’autant que la jeune femme a donné naissance, cette semaine, à son deuxième enfant en prison.

Sous la pression des chancelleries étrangères, Khartoum se serait ravisé.

Meriam Yahia Ibrahim Ishag “sera libérée dans les prochains jours”, a déclaré un responsable du ministère soudanais des Affaires étrangères, sans plus de précisions.

Pour autant, la décision n’a pas encore été notifiée à l’intéressée.

La jeune femme a été élevée par sa mère chrétienne orthodoxe, son père musulman ayant été absent pendant son enfance.

Pour autant, un tribunal de Khartoum l’a reconnue comme musulmane et l’a condamnée à la pendaison pour apostasie et donc pour avoir refusé d’abjurer sa foi chrétienne.

Les juges ont estimé que son mariage avec un chrétien constituait un adultère, les unions interconfessionnelles étant proscrites pour les musulmans au Soudan.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.