Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Pologne, un scandale d'écoutes politiques illégales fait pour durer

En Pologne, un scandale d'écoutes politiques illégales fait pour durer
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le scandale des écoutes illégales de personnalités politiques n’est pas près de s‘éteindre en Pologne.
Le Procureur général, Andrzej Seremet, s’est déclaré disposé à démissionner si cela pouvait contribuer, a-t-il dit, à “calmer la situation”. Mais il est peu plausible que l’affaire s’arrête là, l’opposition au Premier ministre Donald Tusk ayant l’intention de l’exploiter pour faire tomber le gouvernement.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les services du Procureur, accompagnés des services spéciaux, ont tenté par la force, mais en vain, de saisir des enregistrements pirates dans les locaux d’un hebdomadaire.