DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Escalade meurtrière entre Israël et le Hamas

Escalade meurtrière entre Israël et le Hamas
Taille du texte Aa Aa

Après le meurtre de trois adolescents israéliens suivi de l’assassinat d’un Palestinien la semaine dernière, les représailles s’intensifient depuis hier.

L’armée israélienne a lancé dans la nuit de lundi à mardi son offensive aérienne “Haie de protection” sur Gaza qui a fait au moins 24 morts parmi les Palestiniens dont deux femmes et cinq enfants. Au cours de l’offensive, il y a eu aussi plus de 150 blessés. La frappe la plus meurtrière a touché Khan Younès. C’est la plus violente offensive depuis novembre 2012.

Le Hamas a dénoncé “un crime de guerre horrible” et prévenu que “tous les Israéliens” étaient désormais “des cibles légitimes”. Le mouvement islamiste radical a revendiqué de son côté des tirs de roquettes contre Jérusalem, Tel-Aviv et Haïfa où les sirènes ont retenti à plusieurs reprises. Une série d‘éclairs ont déchiré le ciel, au moment où retentissaient de violentes explosions comme ici à Ashdod où se déroulait un mariage.

“Israël ne tolèrera pas de tirs de roquettes contre ses villes”, a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Dans son entourage, des sources sous couvert de l’anonymat précisent que “l’armée prépare une série d’options, y compris une offensive terrestre ou une invasion du territoire palestinien”. Le cabinet de sécurité israélien a autorisé dès hier le rappel de 40.000 réservistes en prévision d’une possible opération au sol.

Des renforts ont déjà été déployés et quatre combattants palestiniens du Hamas, arrivés de Gaza par la mer, ont été tués hier soir par les forces israéliennes alors qu’ils tentaient d’attaquer une base militaire près de Zikim, dans le sud de l‘État hébreu, selon Tsahal.