DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lech Walesa, le film d'une vie.

Lech Walesa, le film d'une vie.
Taille du texte Aa Aa

L’ancien président polonais et dirigeant historique du syndicat Solidarnosc, Lech Walesa, assistait dimanche à la projection de sa biographie au Festival du film de Karlovy Vary, en République Tchèque.

Il s’agit en réalité d’une mouvelle mouture du film que lui avait consacré l’an dernier le réalisateur Andrzej Wajda.

En conférence de presse, Walesa a évoqué autant le passé que le présent.

“Aucune autre génération n’a eu la chance que nous avons eu, de pouvoir ramener la paix, le progrès et la prospérité. Cependant, aujourd’hui encore, nous devons procéder à des ajustements dans notre système.”

Sorti l’an dernier, “Walesa, Homme d’espoir” revient sur la vie de celui qui fut récompensé par le prix Nobel de la paix en 1983 et qui en créant le premier syndicat de l‘ère communiste allait lancer une révolution pacifique.

Interpréter Walesa restera un des rôles les plus difficile de la carrière d’acteur de Robert Wieckiewicz:

“C’est impossible de jouer Lech Walesa. Vous pouvez seulement tenter de vous rapprocher de ce personnage. Vous pouvez essayer de le comprendre et de l’interpréter, comme tout acteur. Mais Lech Walesa est unique, c’est quelqu’un d’exceptionnel, il est indéfinissable.”

“Walesa. Homme d’espoir” est le premier film polonais sur l’ancien homme d’Etat qui avait joué son propre rôle dans une douzaine de film dont “L’homme de fer” de Wajda, déjà, Palme d’Or du Festival de Cannes en 1981.