DERNIERE MINUTE

Face à Ebola, la Guinée décrète à son tour l'état d'urgence

Face à Ebola, la Guinée décrète à son tour l'état d'urgence
Taille du texte Aa Aa

La Guinée emboîte le pas de la Sierra Leone, du Libéria et du Nigéria en déclarant l‘état d’urgence face à l‘épidémie d’Ebola. Conséquence : des mesures sont prises comme l‘établissement d’un cordon sanitaire tenu par les services de sécurité et de défense et l’interdiction de transférer des corps d’une localité à l’autre. Les frontières entre la Guinée et la Sierra Leone sont déjà fermées depuis le week-end dernier.

La Guinée est considérée comme le pays où le virus est apparu pour la première fois en mars. Celui-ci est présent aussi au Nigéria où trois cas mortels sont à déplorer. En tout, l‘épidémie a causé la mort d’au moins 1069 personnes.

Par ailleurs, des traitements expérimentaux américains sont arrivés au Libéria. Ils doivent permettre de soigner deux médecins contaminés et hospitalisés à Monrovia.

Mercredi, le Canada a aussi promis d’envoyer à l’OMS de 800 à 1000 doses d’un vaccin expérimental qui n’a encore jamais été testé sur l’homme.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.