Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le nouveau Premier ministre irakien Al-Abadi appelle à l'unité

Le nouveau Premier ministre irakien Al-Abadi appelle à l'unité
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est sur la page officielle du chef du gouvernement sur Facebook qu’il a décidé d’intervenir en promettant d’“agir avec réalisme et avec toutes les communautés de l’Irak”.

Le chiite Haïdar Al-Abadi a désormais les coudées franches. Pressé de toutes parts, son prédécesseur, Nouri al-Maliki a finalement jeté l‘éponge hier soir après huit années au pouvoir.

Haïdar Al-Abadi a reçu le soutien des Occidentaux, mais aussi du puissant voisin chiite iranien par la voix du porte-parole du guide suprême de la révolution islamique, Ali Khamenei.

Plus significatif encore, les chefs des tribus et dignitaires sunnites de la province irakienne d’Anbar qui s‘étaient soulevés contre Maliki, se sont dits prêts à coopérer sous conditions avec Al-Abadi.

“Le nouveau Premier ministre a deux tâches principales. La première, c’est la lutte contre le terrorisme et la seconde, c’est la lutte contre la corruption financière qui a prévalu dans les institutions gouvernementales”, explique cet analyste politique irakien.

Et le temps presse, Al-Abadi doit mettre en place un nouveau pouvoir capable de faire face à l’offensive jihadiste en cours et à la crise humanitaire qu’elle a engendrée.