Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Situation confuse à la frontière russo-ukrainienne

Situation confuse à la frontière russo-ukrainienne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un accord aurait été trouvé pour le comité international de la Croix-Rouge prenne en charge la livraison de l’aide humanitaire russe à la frontière de Donetsk. Mais Kiev et Moscou buterait sur d’autres points, concernant notamment la sécurité.
Les 280 camions sont pour le moment massés à la frontière où ils attendraient d‘être inspectés par les douaniers ukrainiens.

“La Croix-Rouge internationale n’accepte pas escortes militaires, c’est pourquoi nous mettons en place notre propre service de sécurité, des garanties de sécurité, de manière à ce que tous ceux avec nous avons négocié soit d’accord sur la route à emprunter”, a indiqué, Laurent Corbaz du CICR, à propos de l’un des points de l’accord.

La Russie a indiqué que les diplomates des deux camps étaient encore en pourparlers en fin d’après-midi.
Le président Finlandais Sauli Niinistö était à Sotchi ce vendredi où il a rencontré Vladimir Poutine. Ce dernier a promis de tout faire pour délivrer l’aide dans l’est de l’Ukraine. Le chef de l‘état finlandais doit maitenant se rendre à Kiev.