Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les Ukrainiens n'attendaient rien du sommet de Minsk

Les Ukrainiens n'attendaient rien du sommet de Minsk
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Comme beaucoup d’observateurs l’avaient pressenti, il n’y a pas eu de percée lors des pourparlers directs entre les présidents ukrainien et russe, au sommet de Minsk, pour tenter de mettre fin à la crise dans l’Est de l’Ukraine.

À Kiev, les habitants ne sont pas déçus, tout simplement parce qu’ils n’attendaient rien de ce sommet. La faute, selon eux, à Moscou :

“Les militants combattent grâce aux armes russes, grâce au soutien militaire russe, dit une habitante de Kiev. On ne peut pas s’attendre à ce que la paix soit rétablie bientôt à cause du pays voisin qui était l’un des garants de notre intégrité territoriale.”

“Je ne crois pas que Poutine soit prêt à changer sa position, explique un autre Ukrainien. Et d’après les derniers événements dans l’Est, la guerre se poursuit.”

À Minsk, les présidents russe et ukrainien avaient évoqué l‘élaboration d’une feuille de route en vue d’un cessez-le-feu. Des mots qui semblent à mille lieues de la réalité du terrain.

“Les Ukrainiens ne comprennent pas pourquoi la pression militaire s’accentue après les déclarations du sommet de Minsk, explique le chef du bureau d’euronews à Kiev, Sergio Cantone. Répondre à cette question prendra probablement beaucoup de temps, alors qu’une solution politique à ce conflit semble s‘éloigner de plus en plus.”